Codelco : le leader mondial du cuivre

Le cuivre est un métal qui est très sollicité dans le monde de l’industrie et des technologies. Aujourd’hui, c’est la société nationale chilienne Codelco qui est le leader mondial de la production du cuivre. Voici alors ce qu’il faut savoir sur cette société qui est restée inébranlable depuis des décennies.

Codelco : une entreprise appartenant au gouvernement chilien à 100 %

La Codelco ou Corporación Nacional del Cobre est une société qui appartient pleinement à l’Etat du Chili. Son produit phare : un cuivre en cathodes ultra raffiné. En effet, la pureté du cuivre produit par la Codelco est estimée à plus de 99,99 %. C’est en 1955 que le président Carlos Ibáñez del Campo et son gouvernement instaurent le « département du cuivre » à travers la loi 11828 du 5 mai 1955. Onze ans après, le département du cuivre devient officiellement la Codelco ou Compagnie du cuivre du Chili, après que le Congrès ait promulgué la loi 16425 le 25 janvier 1966.

5 mines de cuivre au Chili

Le Chili est un pays riche en matières premières. Concernant le cuivre, la Codelco exploite actuellement cinq mines. Tout d’abord, il y a Chuquicamata qui est la plus grande mine à ciel ouvert du monde. C’est cette mine dont l’accès a été bloqué par quelques 4400 salariés en 2009, causant une interruption de la production. A 40 kilomètres de cette mine se trouve une autre, El Abra. Il y a aussi la mine El Teniente. Perchée à 2300 mètres d’altitude, cette mine située à 120 kilomètres au sud de Santiago n’est autre que la plus grande mine souterraine du monde. En effet, elle fait 2400 kilomètres de galeries souterraines. Mais il y a encore deux mines à ciel ouvert qui sont Andina et Radomiro Tomic, respectivement à 80 kilomètres au nord-est et à 1670 kilomètres au nord de Santiago.

Des hauts et des bas

Avec des réserves pouvant durer deux siècles, la Codelco est le producteur de cuivre numéro 1 au monde. Avec une production de 970000 tonnes, cette société aurait produit 11 % du volume total mondial en 2015. Mais la Codelco a connu des hauts et des bas tout au long de son existence. En 2005, les profits de cette société nationale a augmenté de 88,8% d’une année à l’autre, atteignant alors un chiffre record de 9,2 milliards USD. Entre autres, ce rebond des profits de la Codelco était due à la hausse des cours des matières premières, notamment une nouvelle hausse des prix du cuivre. Et pourtant, 10 années plus tard les cours du cuivre chutent considérablement. Les bénéfices de la Codelco ont diminué de 33,2 % d’une année à l’autre en 2015. Cette même année, la société chilienne a décidé de mettre en vente 2 milliards de dollars d’obligations sur 10 ans. Cela lui permettrait alors de compenser la chute du cours du cuivre ainsi que ses investissements divers, notamment pour ses projets de rendre les exploitations Codelco plus écologiques.